ACTUALITÉS


LA CAVE VOUS EST OUVERTE !

 

DE PRÉFÉRENCE ENTRE 12H30 & 14H OU APRÈS 18H

(PENSEZ BIEN À NOUS PASSER UN COUP DE FIL AVANT POUR PRENDRE RDV)

 

AU PLAISIR DE VOUS RECEVOIR !


Billet d'Automne & Rendez-vous

Comme chaque année, l'or des vignes donne le signal de la fin de la saison.

 

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas, l'effet millésime qui définit le profil d'une année, s’étend du sol à la bouteille et même jusqu'au vigneron.


2019, eut ses bons et ses mauvais côtés mais pas de catastrophes.

 

Un peu de gel mais pas trop, un printemps humide qui laissa vite la place à un cœur de saison torride, l'eau se faisant de plus en plus rare au fur et à mesure que la vigne croissait.

 

Si le sec permit malgré tout de contrôler les maladies et réduire les traitements, il mena la vie dure aux ceps contraints à un état de stress hydrique, qui fin juillet devenait inquiétant. Même les criquets vinrent s'ajouter dans la dose de stress en s’attaquant aux jeunes plants.

 

Heureusement les fortes pluies d'Aout redonnèrent de l'allant aux vignes flétries, la chance est aussi un facteur clef en viticulture.

 

Le métier du vigneron est de plus en plus appelé à réfléchir à comment s'adapter plutôt qu'à partir en guerre contre des moulins. Car la canicule et autres conditions extrêmes tendent à devenir des marqueurs récurrents de nos étés, c'est un fait.


Posons-nous les bonnes questions et par exemple redonnons leurs lettres de gloire aux cépages rustiques et patrimoniaux comme le Mornen noir ou le Chouchillon qui fera sa grande sortie lors de nos portes-ouvertes (Cf. rendez-vous en fin d'article) sous la forme d'une nouvelle cuvée appelée "Au fil Du Temps"

(Cf. nos rendez-vous en fin d'article)

Lire la suite

L'Été indien, comme une revanche sur le gel ( 2/3 décembre portes-ouvertes)

Lire la suite

On fait le bilan calmement !

Quoi de Neuf :

 

Voici bientôt 2 mois que nous n'avons pas donné signe de vie sur cette page...

2 mois qui passèrent à toute vitesse et 2 mois qui permirent de prendre du recul sur les dégâts du gel, faire le bilan.

 

La vigne, malgré la claque du début de printemps a depuis Mai, passé la seconde, cette plante a décidément une capacité de régénération spectaculaire, nous sommes dans la période où nous lui courons après, par forte chaleur les rameaux s’élancent de 10 cm par jour, rameaux que nous relevons dans les fils du palissage, entortillons et enfin rognons à la cisaille pour freiner cette profusion qui, lorsqu’elle s'entasse, devient un terrain favorable aux maladies, et ça suffit comme ça les catastrophes !!!

 

En ce mois de Juillet l'effeuillage vient parfaire l’aération du cep afin d’éviter toutes attaques de champignons et autres problèmes causés par les conditions chaudes et humides sous le feuillage.

 


Lire la suite